• Cruel Intentions •

Ils sont jeunes, beaux, riches, parfait… mais rivalisent d'adresse machiavélique pour comploter et vous en faire baver!
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Nocturne New Yorkaise [ Libre ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gabriella Iglesias
•Amateur•
avatar

Féminin
Nombre de messages : 103
• Amour?• : Ca existe ?
• Votre Môrale• : Je vais bien, ne vous en faîtes pas.
• Citation• : Je ne fais rien comme les autres. Ou alors je le fais mieux.
Date d'inscription : 06/04/2007

Feuille de personnalité
• Noir Secret•:
• Humeur•:
99/100  (99/100)
• Relations,Liens•:

MessageSujet: Nocturne New Yorkaise [ Libre ]   Lun 9 Avr - 16:28

> 20h38.
Confortablement glissée sous sa couhette, sa chambre plongée dans le noir le plus complet, la jeune femme finit finalement par se poindre. Gabriella avait dormie toute la journée, la veille elle etait rentrée d'une ' petite ' fête qui s'etait achevée à 7h du matin. C'etait souvent comme ça, sortir, rentré au petit matin, se coucher, se lever pour sortir encore. Alors que quelques un de comprendraient pas, pour Gaby' c'est devenu assé habituel. Elle éttira ses bras vers le haut bayanyt, puis se leva enfin. Elle se dirigea dans sa salle de bain et prit une bonne douche froide pour la réveiller. Direction le dressing par la suite. Le dressing, surment sa pièce préférée dans son appartement, il etait aussi grand qu'une pièce normale. Gabriella adore le shopping et envoyant cette pièce tout le monde peut le deviner. Elle parcoura alors les étagères, les ceintres du regard à la recherche d'une tenue pour se soir. Elle s'arrêta alors sur une robe blanche bustier signée Chanel fraichement achetée il y a deux jours, elle enfila la robe puis une paire d'escarpin Louboutin noir. Elle laissa ses longs cheuveux lisses lachés. Une légère touche make-up pour cacher les excès de la veille.
Un taxi qu'elle avait appellé quelques minutes avant l'attendait devant l'immeuble. Miss Iglesias ne prennait jamais son cabriolait lorsqu'elle sortait, d'une elle serait ivre et de deux qu'elle gentleman ne voudrait pas raccompagner une jolie jeune fille comme elle ?! ... Elle prit son sac à main Chanel noir dans le hall d'entré puis fila dans la taxi direction le Select pour entamer la soirée.

Une fois arrivé, elle poussa la lourde porte du bar. La voilà entrée dans l'arêne. Quelques visages familliers lui lancaient de grand sourires où lui fasaient un geste de main poliment, tout sourire elle répondait d'un légé signe de tête. Elle fit la bise à quelques amis puis se dirigea finalement vers la comptoire. Habituée des lieux, elle échangea quelques mots avec la serveur avant de commander un vodka avec de la glace. Elle s'assit sur l'un des hauts tabouret, prit son verre à la main et scrupta la salle du regard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas Wilson
•Perfide•
avatar

Masculin
Nombre de messages : 326
Age : 31
• Amour?• : L'amour est nom, le sexe est jeu alors, oublie le nom et joue le jeu
• Votre Môrale• : C' est quoi ?
• Citation• : Je ne suis qu'un vulgaire miroir reflétant vos sentiments
Date d'inscription : 11/04/2007

Feuille de personnalité
• Noir Secret•: C' est un secret
• Humeur•:
60/100  (60/100)
• Relations,Liens•:

MessageSujet: Re: Nocturne New Yorkaise [ Libre ]   Mer 11 Avr - 20:57

Et dans la fameuse salle se trouvait le très surprenant Thomas Wilson. Habitué des bars, il aimait s' y rendre en journée comme en soirée, seul ou entre amis, afin d' étancher sa soif et son regard. Deux de ses passions réunies en un même lieu: l' alcool et les femmes, que rêver de mieux que celà ? A cette question, Thomas aurait volontiers répondu rien si son attention n' avait pas été détournée par une jeune femme. Celle-ci était vêtue d' une robe blanche bustier signée sans doute d' une grande marque. Un verre de vodka à la main, elle scrutait la salle des yeux. Ceux-ci croisèrent ceux de Thomas. Elle ne semblait pas anarchiste pour un sou mais après tout pourquoi pas ? Thomas était d' humeur à s' amuser et l' occasion était bien belle.

C' est donc sans attendre une seconde de plus que Thomas se leva, son verre, et prit la direction de l' endroit ou la jeune femme était installée c'est-à-dire pas si loin que ça après tout. Il se demandait comment elle réagirait à son intervention. La plupart des gens avaient tendance à fuir en courant en voyant Thomas arriver dans leur direction, voyons si ce sera également le cas de Gabriella. Peut-être pas après tout...

- Très bon choix...

Fit-il remarquer à la jeune femme, la parole étant accompagné d' un bref geste de la main désignant le verre qu' elle tenait. Le visage de Thomas était neutre pour l' instant, ne sachant pas à quoi s' attendre avec son interlocutrice.

- A qui ai-je l' honneur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriella Iglesias
•Amateur•
avatar

Féminin
Nombre de messages : 103
• Amour?• : Ca existe ?
• Votre Môrale• : Je vais bien, ne vous en faîtes pas.
• Citation• : Je ne fais rien comme les autres. Ou alors je le fais mieux.
Date d'inscription : 06/04/2007

Feuille de personnalité
• Noir Secret•:
• Humeur•:
99/100  (99/100)
• Relations,Liens•:

MessageSujet: Re: Nocturne New Yorkaise [ Libre ]   Mer 11 Avr - 21:40

Miss Iglesias etait installée au bar sur l'un des nombreux tabourets, il etait pratiquement neuf heures passées, le bar commencait de se remplire de plus en plus petit à petit. Certains devaient sans doute sortir d'une rude journée de labeur et s'accordairnt une petite pose avant de rentrer gentiment chez eux aux près de leur femme et enfant(s), d'autres au contraire, veulent peut être fuire, fuire la dure réalité qui est leur vie, ils n'ont ni boulot, ni famille ou alors parfois une femme et cinq enfants sur les bras, ils vivent dans 20 mètres carré et veulent seulement noyer leur déséspoir dans un verre d'alcool. Puis il y avait biensure les personnes aisées, ceux qui venaient avec leur maîtresse, puis les gosses de riches comme Grabirella qui venaient passer le temps et se diffévertire avec un verre d'alcool à la main. Biensure cela n'englobait pas toutes les personnes, il devait surment y avoir quelques exceptions. Bref,... Gaby' etait fasse à la salle, dos au comptoire, quelques amis lui fesaient quelques signes ou sourirs par si et par là.

C'est alors qu'en scrutant la salle du regard, Gabriella croisa le regard d'un jeune homme brun assit un peut plus loin, sans tarder il se leva pour se rendre près de la jeune femme qui avait toujours son verre à la main. Il lui adressa alors la parole, Gaby' posa alors son regard sur son interlocteur, il etait plutôt grand et avait un air ténébreu à souhait.


" Je trouve aussi ! " dit-elle en hochant légèrement la tête en jettant un légé coup d'oeil sur son verre avant de reposer son regard sur le jeune homme.

Il lui demanda par la suite à qui il avait honneur, Gabriella but un légère guorgée de sa vodka puis finit par répondre.

" Grabriella Iglesias ! Et vous ? " dit-elle en arcant légèrement un sourcil.

Gaby' etait une habituée des lieux, pourtant elle n'avait jamais crut déjà croisé le jeune homme, après tout peut être n'avait-elle fait attention à lui jusqu'a ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas Wilson
•Perfide•
avatar

Masculin
Nombre de messages : 326
Age : 31
• Amour?• : L'amour est nom, le sexe est jeu alors, oublie le nom et joue le jeu
• Votre Môrale• : C' est quoi ?
• Citation• : Je ne suis qu'un vulgaire miroir reflétant vos sentiments
Date d'inscription : 11/04/2007

Feuille de personnalité
• Noir Secret•: C' est un secret
• Humeur•:
60/100  (60/100)
• Relations,Liens•:

MessageSujet: Re: Nocturne New Yorkaise [ Libre ]   Jeu 12 Avr - 11:37

- Je me nomme Thomas, Thomas Wilson pour etre précis mais appelez-moi Tom si vous le souhaitez, celà ne me dérangera en aucun cas.

Et la jeune femme pouvait etre sure et certaine que Thomas ne disait pas celà pour lui faire plaisir étant donné que l' avis des autres importait peu au jeune homme et qu' il était d' une franchise déconcertante. Pour le moment, la jeune femme ne semblait pas posséder en elle pas cette petite chose dérangeante qui aurait agacé au plus au point Thomas. Le jeune homme espérait qu' au fil de la conversation, celà ne changerait pas.

- Et ça fait longtemps que vous vivez à Manhattan ? Je ne vis pas depuis longtemps ici personnellement mais étant donné que je sors beaucoup, j' aurais du vous croiser et votre visage ne m' est pas familier malgré ses beaux traits.

Oui Thomas n' avait pas pu tenir sa langue mais pour une fois ce n' était pas pour causer du tort à autrui. Il avait tout simplement été sincère dans ses propos. Il faut appeler un chat un chat.

En attendant que la jeune femme lui réponde, il entreprit de boire une gorgée de sa propre boisson: une tequila. En temps normal, Thomas était un grand buveur de bière mais cette fois-ci il avait décidé de faire offrande à son palet d' une autre saveur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriella Iglesias
•Amateur•
avatar

Féminin
Nombre de messages : 103
• Amour?• : Ca existe ?
• Votre Môrale• : Je vais bien, ne vous en faîtes pas.
• Citation• : Je ne fais rien comme les autres. Ou alors je le fais mieux.
Date d'inscription : 06/04/2007

Feuille de personnalité
• Noir Secret•:
• Humeur•:
99/100  (99/100)
• Relations,Liens•:

MessageSujet: Re: Nocturne New Yorkaise [ Libre ]   Jeu 12 Avr - 19:41

Le jeune femme but une gorgée de sa vodka en attendant que celui-ci ne lui réponde. Il s'appellait donc Thomas, mais se laissait appéllé Tom. Thomas, Thomas,... Ce prénom lui disait quelque chose,... Mais biensure Thomas, elle etait déjà sortit avec un Thomas, d'ailleurs elle n'en garde pas de très bons souvenirs, ... Bref, passons !

" Eh bien enchanté Tom ! " dit-elle en lui souriant poliment. " Si Gabriella vous semble trop long, c'est Gaby', enfin c'est comme ça que mes amis m'appellent, à vous de voir ! " elle lui fit alors un clein d'oeil amusé.

Tom, lui demanda par la suite si cela faisait longtemps qu'elle vivait à Manathan. Pour être juste, Gabriella n'avait jamais quitté New York, elle y etait née, elle y avait grandie et puis comme vous pouvez le voir elle y ai encore. Biensure, elle à fait plusieurs voyage comme par exemple en Europe mais seulement pour quelques jours. A New York elle se sent dans son élément, elle n'éspère par vivre ailleurs.

" J'ai toujours vécu à Manathan ! Où habitiez-vous avant de vous être installé ici ? " Miss Iglesias etait comment dire, curieuse ! Oui, c'est bien ça, très curieuse. Elle aimait en savoir un peut plus sur les gens qu'elle rencontrait, cela etait toujours plus agréable. " J'en prend bonne note de ce gentil compliment ! " dit-elle d'un grand sourir flaté, les compliments lui faisaient toujours autant plésirent, surtout venant d'un charmant garcon. " Mais pour tout vous dire, je sors moi même très souvent et je ne me rapel pas vous avoir croiser non plus avant ce soir ou alors n'avions-nous pas fait attention l'un à l'autre tout simplement ... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas Wilson
•Perfide•
avatar

Masculin
Nombre de messages : 326
Age : 31
• Amour?• : L'amour est nom, le sexe est jeu alors, oublie le nom et joue le jeu
• Votre Môrale• : C' est quoi ?
• Citation• : Je ne suis qu'un vulgaire miroir reflétant vos sentiments
Date d'inscription : 11/04/2007

Feuille de personnalité
• Noir Secret•: C' est un secret
• Humeur•:
60/100  (60/100)
• Relations,Liens•:

MessageSujet: Re: Nocturne New Yorkaise [ Libre ]   Jeu 12 Avr - 20:18

- Content de vous connaître également chère Gaby. Je vous appellerais ainsi donc.

Thomas sourit face au clin d' oeil amusé de Gabriella. Il était si rare qu' on ne le jette pas dès les cinq premières minutes de conversation. Lorsque son interlocutrice répondit avoir toujours vécu à Manhattan, Thomas se demanda si à la longue elle ne s' ennuyait pas ici bien que la ville soit superbe. Le jeune homme avait une telle envie de bouger qu' il ne parvenait pas à comprendre ceux qui passaient toute leur vie au même endroit.

Pour sa part, Thomas était né à Waldorf dans le Maryland et avait travaillé afin de pouvoir effectuer quelques voyages, sa famille n' étant pas du genre à aller à droite, à gauche. En tête: l' Espagne et la France. Contrairement à son interlocutrice, le jeune homme n' était pas un gosse de riches mais n' avait aucun complexe là-dessus. C' est la vie qui en avait voulu ainsi après tout. C' est également la vie qui avait voulu qu' il avait gardé un souvenir amer de sa vie dans le Maryland.


- Je vivais dans ma ville natale: Waldorf dans le Maryland. Ayant envie de prendre mon indépendance, j' ai quitté la maison familiale et j' ai emménagé ici.

Thomas fut content que la jeune femme ne lui colle pas une gifle avant de s' en aller car oui celà lui était arrivé dans le passé après qu' il ait dit ce qu' il pensait et croyez-moi Thomas n' avait pas du tout apprécié. La suggestion de la demoiselle était pleine de bon sens et le jeune homme dut se résoudre à l' avouer.

- Vous avez sans doute raison, nous nous sommes sûrement croisés mais parfois il y a tant de gens que pour relever tous les visages c' est mission impossible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriella Iglesias
•Amateur•
avatar

Féminin
Nombre de messages : 103
• Amour?• : Ca existe ?
• Votre Môrale• : Je vais bien, ne vous en faîtes pas.
• Citation• : Je ne fais rien comme les autres. Ou alors je le fais mieux.
Date d'inscription : 06/04/2007

Feuille de personnalité
• Noir Secret•:
• Humeur•:
99/100  (99/100)
• Relations,Liens•:

MessageSujet: Re: Nocturne New Yorkaise [ Libre ]   Jeu 12 Avr - 21:41

Gabriella hocha alors d'un légé signe de tête en souriant à son interlocuteur. Il etait plus agréable pour elle de se faire appeller Gaby', Gabriella c'etait ses parents qui l'avait choisit, et d'une certaine manière elle avait toujours détestée se prénom de petite fille sage et adulée, une fille qu'elle n'est pas.
Tom lui dit alors qu'il venait de Waldorf en Maryland, il avait aménagé ici pour prendre son indépendance et quitter le cocon familliale. Miss Iglesias avait fait de même il y a quelques mois, bon certe, elle n'avait pas été très loin, d'une banlieu chic de New York où se trouve la maison familliale, elle etait passé dans l'Upper East Side la quartirt bourge de la ville. Elle en etait ravie d'ailleurs, ses parents commencaient à l'etouffer, ils etaient de plus en plus protecteur avec elle et même si elle savait qu'ils faisaient ça pour son bien, elle détestait ça.


" J'ai moi même pris mon indépendance il y a quelques temps, mais je n'ai pas pour autant quitté la ville,... Je pense que New York me manquerais trop, j'y ai mes marques ici, enfin tout peut encore changé ... " dit-elle en haussant légèrement les épaules.

Gaby' sortait souvent, même trop souvent. Elle passait surment plus de temps en soirée que dans son appartement. Elle ne pouvait se résigner à rester tranquilement chez elle au moin pour une semaine entière. Alors que certains se divertissent en faisant une activité physique ou autre, Gabriella se divertissait en faisant la fête.

" Exacte ! " dit-elle avant de porter son verre d'alcool jusqu'à ses lèvres et en boire quelques gorgées.

" Hum,... Sinon, que faisiez-vous tout seul ici ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas Wilson
•Perfide•
avatar

Masculin
Nombre de messages : 326
Age : 31
• Amour?• : L'amour est nom, le sexe est jeu alors, oublie le nom et joue le jeu
• Votre Môrale• : C' est quoi ?
• Citation• : Je ne suis qu'un vulgaire miroir reflétant vos sentiments
Date d'inscription : 11/04/2007

Feuille de personnalité
• Noir Secret•: C' est un secret
• Humeur•:
60/100  (60/100)
• Relations,Liens•:

MessageSujet: Re: Nocturne New Yorkaise [ Libre ]   Ven 13 Avr - 21:34

Indépendante ? Thomas en fut assez étonné vu la tenue vestimentaire que voyait la jeune femme. Travaillait-elle dans un milieu haut placé bien que paraissant encore en âge de faire des études ? Ses parents l' entretenaient-elles à distance ? Celà le jeune homme n' en savait strictement rien et il ne comptait pas poser la question à son interlocutrice, c' était un point qui ne lui semblait pas essentiel.

- En effet, lors d' un voyage vous pourrez très bien avoir un coup de foudre pour une ville ou plus généralement un pays et décider d' y élire domicile.

Répondit Thomas, ses paroles étant accompagnées d' un hochement de tête approbateur.

Le jeune homme était également assez fêtard. Seul ou accompagné il se rendait dans les bars, comme ce soir-là, ou en boite de nuit afin d' y faire des rencontres et de passer le temps. La chose était parfois décevante puisque les rencontres peuvent être bonnes ou mauvaises... Un mot de travers et le tout tournait en baston, heureusement à ce jeu-là Thomas n' était pas trop mauvais bien que n' étant pas spécialement musclé.


Que faisait-il ici tout seul ? A vrai dire tout et rien... Plusieurs raisons l' avaient poussé à venir ici: l' envie de prendre simplement un verre, l' envie de rencontrer de nouvelles personnes voire même de rentrer en charmante compagnie. Typiquement masculin ? Pas à Manhattan, les jeunes femmes étaient d' ailleurs parfois pires que certains hommes.

- Pour tout vous dire il y a plusieurs raisons. La première était de boire un verre tout simplement
- Il stoppa net et se corrigea - Non plutôt plusieurs verres à vrai dire puis rencontrer de nouvelles personnes et pardonnez-moi si je vous choque repartir en bonne compagnie avec un peu de chance. Je vous retourne la question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriella Iglesias
•Amateur•
avatar

Féminin
Nombre de messages : 103
• Amour?• : Ca existe ?
• Votre Môrale• : Je vais bien, ne vous en faîtes pas.
• Citation• : Je ne fais rien comme les autres. Ou alors je le fais mieux.
Date d'inscription : 06/04/2007

Feuille de personnalité
• Noir Secret•:
• Humeur•:
99/100  (99/100)
• Relations,Liens•:

MessageSujet: Re: Nocturne New Yorkaise [ Libre ]   Sam 14 Avr - 10:49

Certe, Tom avait raison. Elle pourait très bien avoir le coup de foudre pour un pays en voyageant et pourquoi pas décider de s'y installer. Mais pour le moment elle n'y pensait pas vraiment, toute sa vie etait à New York. Ici, elle y avait ses marques, elle connaissaient pas mal de mondes et savait qui elle devait fréquenter ou non. Elle connaissait la plus part des videurs des boites de nuit et n'avait donc besion de faire vulgairement le queu. Manathan c'etait son petit monde.

" Alors vous avez eu vous même un coup de foudre pour New York ? " dit-elle en regardant le jeune, arcant légèrement un sourcil. Il lui avait dit lui même il y a peine quelques seconde qu'elle pourait trouver au cour d'un voyage un endroit où élire domicile, alors c'etait peut être ce qu'il avait fait, s'installer à New York car la ville lui etait agréable.

La jeune homme répondit alors à la question de Gayb' en toute franchisse. Il etait venu ici pour boire quelques verres, faire de nouvelles recontres et repartir avec une fille si cela lui etait possible. La jeune sourit alors amusémant. Elle avait le mérite d'être d'honnête, elle aimait ça.


" Vous buvez ... " elle regarda son verre. " une téquila, vous avez déjà fait une nouvelle connaissance, bonne ou mauvaise à vous de jugez. Vous avez donc remplit une partie de votre mission Tom ! " elle lui sourit d'un air malicieux. Il lui avait retourner la question, elle prit un gorgée de son verre avant de répondre. " Pour être franche à mon tour, je pense que ce sont les mêmes raisons qui nous amène ici ... " elle haussa légèrement une épaule sans césser de sourir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas Wilson
•Perfide•
avatar

Masculin
Nombre de messages : 326
Age : 31
• Amour?• : L'amour est nom, le sexe est jeu alors, oublie le nom et joue le jeu
• Votre Môrale• : C' est quoi ?
• Citation• : Je ne suis qu'un vulgaire miroir reflétant vos sentiments
Date d'inscription : 11/04/2007

Feuille de personnalité
• Noir Secret•: C' est un secret
• Humeur•:
60/100  (60/100)
• Relations,Liens•:

MessageSujet: Re: Nocturne New Yorkaise [ Libre ]   Sam 14 Avr - 14:21

Thomas réfléchit longuement avant de répondre. On ne pouvait pas appeler vraiment ça un coup de foudre mais disons plutôt que c' était son instinct qui l' avait mené ici. Et puis tant qu' il était de ses parents, qui espéraient tant de lui alors qu' il ne faisait que les décevoir depuis l' âge de 16 ans, Thomas se sentait bien !

Aux yeux de certains, il n' était qu' un petit ingrat qui reniait sa famille qui avait mit toutes les cartes entre ses mains pour réussir sa vie mais c' est sans doute l' étouffement qui a fait partir le jeune homme. Aujourd' hui il est à la dérive mais peu importe: il vit sa vie à fond et c' est tout ce qui compte à ses yeux. Après ces quelques pensées, l' anarchiste reporta son attention sur sa charmante interlocutrice.


- Ce serait mentir que de dire coup de foudre. Disons plutôt que c' est mon instinct qui m' y a mené tout naturellement lorsque j' ai quitté mes parents. Pour le moment, je me plais bien ici même si parfois j' ai vraiment l' impression d' être en décalage.

Finit-il par avouer. Il espérait que sa franchise ne heurte pas la jeune femme qui était d' un autre monde que lui. Pourquoi discutait-il avec alors ? Parce qu' elle semblait être une fêtarde et que Thomas s' entendait bien avec ces personnes en général même si elles ne vont pas aussi loin que les anarchistes.

- Au moins nous ne risquons pas de porter un jugement négatif l' un sur l' autre si nous sommes ici pour les mêmes raisons. - Il lui fit un clin d' oeil - Mais le dernier point m' étonne à vrai dire. Une si belle femme seule et loin d' être bête apparemment.

Thomas lui sourit et but une gorgée de sa tequila.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriella Iglesias
•Amateur•
avatar

Féminin
Nombre de messages : 103
• Amour?• : Ca existe ?
• Votre Môrale• : Je vais bien, ne vous en faîtes pas.
• Citation• : Je ne fais rien comme les autres. Ou alors je le fais mieux.
Date d'inscription : 06/04/2007

Feuille de personnalité
• Noir Secret•:
• Humeur•:
99/100  (99/100)
• Relations,Liens•:

MessageSujet: Re: Nocturne New Yorkaise [ Libre ]   Dim 15 Avr - 17:36

" Je dois tout à votre instinct alors. Sans lui je ne vous aurais surment jamais recontré. " dit-elle en souriant amusémant.

Du rentre dedans ? Les gens pouvaient appeller ça comme ils voulaient. Il ne fallait pas oublier qui était Gabriella, une allumeuse de première, une pétasse dans un language plus famillier. Ce qui pouvait en faire enrager certaines, c'etait qu'elle assumait complètement. C'etait une pétasse, peut être la pire éspèce de pétasse mais ce n'est pas à ces messieurs que cela déplait. Elle n'a rien d'une âme vertueuse, elle le sait. Si cela déplait alors pourquoi traîner avec elle ?! ...

La jeune femme acquiesa d'un légé signe de tête en souriant pour répondre à son clein d'oeil. Il ajouta qu'il etait étonné qu'elle ne soit accompagnée. Cela etait un choix. La jeune femme fuyait toutes relations sérieuse. Elle ne reste jamais longtemps avec le même homme, dès qu'elle commence à ressentire des sentiments, elle s'empresse de mettre fin à leur relation. Elle ne croit plus en l'amour ni en toutes ces conneries, tout ça dût à un mauvais souvenir...

" Ce n'est rien d'autre qu'un choix ! " répondit-elle avant de boire un peut de sa vodka.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas Wilson
•Perfide•
avatar

Masculin
Nombre de messages : 326
Age : 31
• Amour?• : L'amour est nom, le sexe est jeu alors, oublie le nom et joue le jeu
• Votre Môrale• : C' est quoi ?
• Citation• : Je ne suis qu'un vulgaire miroir reflétant vos sentiments
Date d'inscription : 11/04/2007

Feuille de personnalité
• Noir Secret•: C' est un secret
• Humeur•:
60/100  (60/100)
• Relations,Liens•:

MessageSujet: Re: Nocturne New Yorkaise [ Libre ]   Dim 15 Avr - 18:31

L' égo de Thomas fut terriblement flatté lorsque Gabriella lui répondit ceci: "Je dois tout à votre instinct alors. Sans lui je ne vous aurais surement jamais rencontré." Comment aurait pu réagir autrement le jeune homme face à celà ? Il ne répondit pas, que rajouter de plus ? Il se contenta d' adresser un sourire à sa charmante interlocutrice.

Lorsque celle-ci répondit que c' était un choix de ne pas être accompagné, Thomas fut plus éclairé. Ainsi, la demoiselle fuyait sans doute les relations sérieuses d' ou le fait que ce soir elle était seule et en quête de compagnie masculine... Il n' allait pas la blamer pour celà, lui-même agissait ainsi. Il avait beau ne pas avoir un physique de rêve et ne pas être un charmeur hors pair, Thomas n' aimait pas s' attacher à une fille plus que sur le plan amical. Une histoire d' un soir ou une belle amitié mais rien d' autre. Il n' avait d' ailleurs jamais eu de longue relation de sa vie.

- Je constate que sur ce point nous sommes identiques.

Dit-il en buvant une gorgée de sa boisson sans la quitter du regard. Il reprit le fil de sa phrase.

-
Au moins vous faites plus d' heureux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriella Iglesias
•Amateur•
avatar

Féminin
Nombre de messages : 103
• Amour?• : Ca existe ?
• Votre Môrale• : Je vais bien, ne vous en faîtes pas.
• Citation• : Je ne fais rien comme les autres. Ou alors je le fais mieux.
Date d'inscription : 06/04/2007

Feuille de personnalité
• Noir Secret•:
• Humeur•:
99/100  (99/100)
• Relations,Liens•:

MessageSujet: Re: Nocturne New Yorkaise [ Libre ]   Dim 15 Avr - 21:43

Gabriella comprit qu'elle avait flatté son interlocuteur. Il s'etait contenté de sourir à la jeune femme sans rien ajouté. C'etait fait pour.

Le jeune homme confia que sur le moin 'amour', ils etaient tous deux d'accord sur le même point. Gaby' s'etait promise ne plus tomber amoureuse le jour où B l'avait lachement plaqué. B ? ' Celui qui brisera son coeur '. Il avait trouvé une excuse bidon, comme quoi il n'etait pas sure de ses sentiments, qu'elle le semblait, patati patata, qu'il ne voulait pas la faire souffrire, blablabla, mais que ca ne voulait pas dire qu'il n'avait pas vécu de moments magiques avec elle, et tout ce charabia, bref, le discour habituel. L'amour on croit l'atteindre puis on retombe de haut. Elle a souffert. Pour le mal d'amour il n'y aucun remède. Il faut laisser faire le temps. C'est surment le plus difficile, lorsque le temps semble s'être arrêter. Puis cette période finie par passer lentement,... Jusqu'au jour où il ne reste plus que des souvenirs.
Elle reprit une gorgée de sa boison. Son verre finit par être vide. Elle le posa sur le comptoir.


" Certainement. " ajouta-t-elle sans quitter le jeune homme du regard un légé sourir aux lèvres.

Question d'un savoir un peut plus sur son interlocuteur, elle l'intérogea sur sa vie. Sa curiosité la perdra, sans doute ... ^^

" Alors Tom, que faites-vous dans la vie ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas Wilson
•Perfide•
avatar

Masculin
Nombre de messages : 326
Age : 31
• Amour?• : L'amour est nom, le sexe est jeu alors, oublie le nom et joue le jeu
• Votre Môrale• : C' est quoi ?
• Citation• : Je ne suis qu'un vulgaire miroir reflétant vos sentiments
Date d'inscription : 11/04/2007

Feuille de personnalité
• Noir Secret•: C' est un secret
• Humeur•:
60/100  (60/100)
• Relations,Liens•:

MessageSujet: Re: Nocturne New Yorkaise [ Libre ]   Dim 15 Avr - 22:03

Thomas sourit à son interlocutrice.

- Vous désirez vraiment savoir ?

Ceci étant une question rhétorique, il ne laissa pas Gaby lui répondre étant donné qu' il connaissait déjà la réponse. Parler de lui n' était pas une chose qu' il aimait forcément faire mais demandé ainsi comment refuser ?

- Je suis actuellement en fac de musique mais pour tout avouer je ne suis pas très branché cours... Non en fait je préfère passer du temps à sortir entre amis ou encore à me consacrer à la musique que je compose chez moi et à mes diverses passions dont les la photographie et... les femmes.

Il prit une nouvelle gorgée de sa boisson et reprit.

- Pour subvenir à mes besoins et parce que je ne veux plus avoir affaire à mes parents de près ou de loin, j' exerce diverses professions. Je suis assez polyvalent, je peux aussi bien vendre que créer. Voilà vous savez le nécessaire. J' attends que vous vous présentiez également mais avant laissez-moi vous proposer un nouveau verre puisque le votre est vide.

Proposa t-il avec un petit sourire aux lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriella Iglesias
•Amateur•
avatar

Féminin
Nombre de messages : 103
• Amour?• : Ca existe ?
• Votre Môrale• : Je vais bien, ne vous en faîtes pas.
• Citation• : Je ne fais rien comme les autres. Ou alors je le fais mieux.
Date d'inscription : 06/04/2007

Feuille de personnalité
• Noir Secret•:
• Humeur•:
99/100  (99/100)
• Relations,Liens•:

MessageSujet: Re: Nocturne New Yorkaise [ Libre ]   Lun 16 Avr - 10:02

Gabriella hocha la tête en souriant lorsque celui-ci le demanda si elle voulait vraiment savoir. Elle posa un coude sur le comptoir tout en restant face à lui puis passa ses fines jambes bronzeés l'une sur l'autre. Cela pourait porté à confusion, mais Gaby' n'a rien d'une adepte des U.V, c'est juste ses origines qui lui vallent ce teint mate. Passons. En ne le lachant pas du regard, elle écoutait raconter un peut de lui. Elle découvre alors au file de la conversation qu'il est musicien, qu'il etait en fac' de musique et que ses passions etaient la photographie et les femmes. Il se dit polyvalent. A la fin de son discour, il lui proposa un autre verre eyant vu que le sien etait vide.

" Volontier ! " dit-elle en souriant poliment.

Etait donc venu son tour. En se fiant à la vie de son interlocuteur sa vie à elle ne lui en semblait en rien passionante. Mais ils n'etaient pas là pour se juger alors elle se lanca.

" Alors, ... J' étudis actuellement à Manchester, je n'ai encore aucune idée de ce que je pourais bien faire l'an prochain. Surment prendre une année sabatique. De toutes manières je passe plus de temps à sortir que en cours, autant ne pas aller en cour du tout. Je n'ai jamais quitté New York. Je vis seule, mais heureusement que mon père est là pour allimenter mon compte en banc. Vous allez me prendre pour une gosse de riche, sans doute. " dit-elle en arcant légèrement un sourcil. " Je sors, je bois, je fume, il n' y a que ca qui m'intérèsse. Mes passions restent simples, les fringues et les hommes. " Elle haussa légèrment les épaules en sortant son pacquet de cigarette de son sac. " Personne n'a rien à m'envier."

Elle lui tandis alors le packet de cigarette, pour lui en propposer une.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas Wilson
•Perfide•
avatar

Masculin
Nombre de messages : 326
Age : 31
• Amour?• : L'amour est nom, le sexe est jeu alors, oublie le nom et joue le jeu
• Votre Môrale• : C' est quoi ?
• Citation• : Je ne suis qu'un vulgaire miroir reflétant vos sentiments
Date d'inscription : 11/04/2007

Feuille de personnalité
• Noir Secret•: C' est un secret
• Humeur•:
60/100  (60/100)
• Relations,Liens•:

MessageSujet: Re: Nocturne New Yorkaise [ Libre ]   Lun 16 Avr - 11:35

Thomas fut content que la jeune femme soit attentive à ce qu' il disait ce qui pour lui était une belle marque de respect. Lorsqu' il eut fini de résumer en quelques mots sa vie, le jeune homme proposa de payer un verre à son interlocutrice ce qu' elle accepta avec un grand plaisir. Ainsi, Thomas commanderait à la jeune femme la même chose: c' est-à-dire de la vodka avec de la glace après qu' elle aura raconté sa propre vie.

Apparement, Gabriella semblait porter le même amour que Thomas aux études c' est-à-dire "je t' aime, moi non plus" comme aiment si bien le dire certaines personnes.
La jeune femme se démarquait cependant du jeune homme sur ce point: son père l' entretenait. L' idée même de demander de l' argent à ses parents pour vivre aurait donné la nausée à Thomas mais il supposait que dans un sens il n' y avait peut-être que l' étouffement de son père qui dérangeait Gaby. Lorsqu' elle dit "Vous allez me prendre pour une gosse de riche, sans doute" Thomas ne fit aucun commentaire, il appréciait la compagnie de la jeune femme et pour une fois il se sentait d' humeur à passer sur ce genre de détail si on peut vraiment appeler celà un détail...

- La simplicité est une bonne chose.

Assura Thomas à son interlocutrice quand elle mentionna que ses passions étaient les fringues et les hommes. Lorsqu' elle lui tendit un paquet de cigarettes, Thomas en prit une entre ses doigts en lançant à la jeune femme un regard reconnaissant accompagné d' un remerciement oral. Celà tombait bien il avait justement terminé son propre paquet tout à l' heure. Le jeune homme entreprit ensuite de demander au serveur une vodka pour son interlocutrice, chose que l' employé fit rapidement. Il était efficace. Thomas tendit le verre à Gabriella avec un sourire.

- Et voilà belle mademoiselle.

Une fois qu' elle eut prit son verre, Thomas but une nouvelle gorgée de sa tequila dont la quantité restante était très faible à présent. Il en commanderait une nouvelle tout à l' heure, ou bien une bière qui sait. Bon buveur ? Oui.


Dernière édition par le Mer 18 Avr - 20:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriella Iglesias
•Amateur•
avatar

Féminin
Nombre de messages : 103
• Amour?• : Ca existe ?
• Votre Môrale• : Je vais bien, ne vous en faîtes pas.
• Citation• : Je ne fais rien comme les autres. Ou alors je le fais mieux.
Date d'inscription : 06/04/2007

Feuille de personnalité
• Noir Secret•:
• Humeur•:
99/100  (99/100)
• Relations,Liens•:

MessageSujet: Re: Nocturne New Yorkaise [ Libre ]   Mar 17 Avr - 21:19

La jeune femme en savait a présent un peut plus sur son interlocuteur, comme lui en savait un peut plus sur elle. Gabriella se rendit compte qu'ils n'etaient pas si différents que ça si l'on faisait abstraction de la situation aisée de la jeune femme. Ils partageaient tous deux une passion en ce qui concerne les études - ce n'est rien que de l'ironie biensure -, puis l'un comme l'autre adorait tout ce qui etait sorties et fêtes. Fêtarde, c'etait d'ailleurs un très gros trait de caractère de la part de la jeune femme. Elle passait comme elle l'avait précisée à Tom plus de temps à sortir plutôt que de se rendre en cour où encore réviser pour ses examens. Rien ne valait toutes ces soirées de débauche.
Lorsqu'elle mentionna que ses pensions etaient les fringues et les hommes, Tom répliqua que le simplicité etait une bonne chose. Elle acquiesa alors d'un légé signe de tête tout en souriant.
Thomas prit alors une cigarette dans le pacquet que lui tendait Gabriella. La jeune femme en prit une à son tour avant de poser la pacquet sur le comptoir. Elle sortit ensuite son briquet de son sac et le tenit à Tom pour qu'il allume ca cigarette. Le jeune homme tendait le faire à la jeune femme qu'elle prit puis lacha un petit merci tout en souriant poliment avant d'en boire une gorgée et le poser sur le comptoire.


" Tu dis être en fac de musique. Jous-tu d'un instrument ou te perfectionnes-tu seulement dans le chant ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas Wilson
•Perfide•
avatar

Masculin
Nombre de messages : 326
Age : 31
• Amour?• : L'amour est nom, le sexe est jeu alors, oublie le nom et joue le jeu
• Votre Môrale• : C' est quoi ?
• Citation• : Je ne suis qu'un vulgaire miroir reflétant vos sentiments
Date d'inscription : 11/04/2007

Feuille de personnalité
• Noir Secret•: C' est un secret
• Humeur•:
60/100  (60/100)
• Relations,Liens•:

MessageSujet: Re: Nocturne New Yorkaise [ Libre ]   Mer 18 Avr - 20:34

Thomas prit le briquet que lui tendait la belle Gabriella, la remercia et alluma sa cigarette afin de rentre le briquet à la jeune femme. Thomas tira une bouffée sur sa cigarette tandis que son interlocutrice demandait plus de précisions sur ses compétences musicales.

Un instrument ? Bien entendu. Thomas s' était dès le plus jeune âge intéressé à ce magnifique instrument qu' est la guitare et il fut tout naturel pour lui de s' arranger pour s' en voir offrir une. Mais le jeune homme n' aimant pas recevoir des ordres, il dut se résoudre à quitter son cours et à apprendre la guitare en autodidacte ce qui lui réussit assez étant donné qu' aujourd' hui il peut reprendre nombre de morceaux de ses artistes favoris, allant de la pop au métal en passant par le punk et le grunge, et composer ses propres morceaux.

Le jeune homme envisageait aussi d' apprendre la batterie mais pour le moment c' était un projet vraiment lointain et puis le prix d' une batterie était assez onéreux et en conséquence Thomas devait être certain de ne pas s' en lasser. En attendant il se contenterait de sa guitare rebaptisée "Stella" et de ses cordes vocales pour vivre sa passion à fond. Thomas était heureux ainsi que voulez-vous.

- Je joue de la guitare. Pour plus de précisions, je peux aussi bien reprendre le morceau d' un artiste qu' en composer un personnel. Je chante également mais je manque encore de technique vocale et je n' aime pas ma voix pour être franc. Pour finir, j' aimerais apprendre la batterie mais ça c' est vraiment un projet lointain.

Répondit-il en adressant un sourire à Gabriella avant de la questionner sur ses propres projets.

- Et toi que comptes-tu faire de ton année sabbatique ? Un voyage ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriella Iglesias
•Amateur•
avatar

Féminin
Nombre de messages : 103
• Amour?• : Ca existe ?
• Votre Môrale• : Je vais bien, ne vous en faîtes pas.
• Citation• : Je ne fais rien comme les autres. Ou alors je le fais mieux.
Date d'inscription : 06/04/2007

Feuille de personnalité
• Noir Secret•:
• Humeur•:
99/100  (99/100)
• Relations,Liens•:

MessageSujet: Re: Nocturne New Yorkaise [ Libre ]   Lun 23 Avr - 19:12

Le jeune homme alluma sa cigarette avant de rendre le briquet à Gabriella en la remerciant. Elle acquiesa d'un légé signe de tête qui voulait traduire un ' de rien ' avant d'allumer à son tour ca cigarette. La jeune femme n'etait pas ce que l'on pouvait appeller de ' grosse fumeuse ', elle pouvait rester plus d'une semaine sans fumer ou en éprouver le besion à l'instant et les enchaîner dès lors les une sur les autres. Elle fume principalement en soirée ou encore pour se détendre.

Tom' répondit alors à sa question qu'elle lui avait posée quelques instants auparavant. La jeune femme l'ecoutait parler tout en tirant de temps en temps sur sa cigarette. Il joue donc de la guitare mais pouvait également chanter mais n'etait satisfait de sa voix. Il envisage d'apprendre par la suite de jouer de la batterie. Gabriella adore la guitare. Son frère en faisait. Il lui jouait souvent quelques morceaux et lui avait même apprit à joué quelques notes. Après son décès elle n'a plus jamais touché à une guitare. Bref.

" Peut être qu'un jour tu pourras me montrer tes talents !? " elle arca légèrement un sourcil en souriant à son interlocuteur.

Thomas lui demande ensuite ce qu'elle comptait faire de son année sabatique. Elle but une gorgée de sa vodka. Ce qu'elle comptait faire. Un voyage. Peut être. Elle n'en savait encore rien. Elle continurais juste de sortir, de boire, de fumer, de s'amuser, d'allumer des messieurs. Ce qu'elle fait à présent mais en mieux.

" Je n'en ai encore aucune idée pour être franche. " elle porta sa cigarette jusqu'a sa bouche pour en tirer une boufé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas Wilson
•Perfide•
avatar

Masculin
Nombre de messages : 326
Age : 31
• Amour?• : L'amour est nom, le sexe est jeu alors, oublie le nom et joue le jeu
• Votre Môrale• : C' est quoi ?
• Citation• : Je ne suis qu'un vulgaire miroir reflétant vos sentiments
Date d'inscription : 11/04/2007

Feuille de personnalité
• Noir Secret•: C' est un secret
• Humeur•:
60/100  (60/100)
• Relations,Liens•:

MessageSujet: Re: Nocturne New Yorkaise [ Libre ]   Mar 24 Avr - 19:41

Lui montrer ses talents ? Peut-être... A vrai dire peu de personnes savaient ce que Thomas bidouillait avec sa guitare et ses cordes vocales car il était si perfectionniste dans ce domaine qu' il ne faisait pas écouter une composition tant qu' il ne la considérait pas comme parfaite alors imaginez... De plus, le mot talent semblait exagéré aux yeux du jeune homme qui manquait passablement de confiance en lui au fond. Mais la chose était demandée par une jeune femme des plus sympathiques qui semblait avoir pas mal de points communs avec lui et aussi il décida de répondre positivement à sa requête avec un petit sourire gêné.

- Avec plaisir Gaby.

Le jeune homme tira ensuite une bouffée de sa cigarette tout en écoutant Gabriella lui répondre qu' elle ne savait pas ce qu' elle comptait faire durant son année sabbatique. Peut-être comptait-elle tout simplement mener les mêmes activités qu' aujourd' hui qui sait ? Thomas se demanda aussi si elle n' avait pas de problème pour se projeter dans l' avenir tout comme lui. Il décida d' éclaircir ce point. S 'il se trompait tant pis, après tout l' erreur est humaine.

- Tu as du mal à te projeter dans l' avenir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nocturne New Yorkaise [ Libre ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nocturne New Yorkaise [ Libre ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]
» ? Juste une envie d'oublier ... [ Libre ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• Cruel Intentions • :: • Manchester City • :: Le Centre Ville :: Le Select (Bar)-
Sauter vers: