• Cruel Intentions •

Ils sont jeunes, beaux, riches, parfait… mais rivalisent d'adresse machiavélique pour comploter et vous en faire baver!
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Charmante décadence (PV: Christiana)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kathryn Merteuil
•Vous m'aimez, ne dites pas le contraire !•
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1825
Age : 27
• Amour?• : Tu crois aux coups de foudre ? C’est dommage moi je crois aux coups de reins !
• Votre Môrale• : La pire des aberrations sexuelles est sans aucun doute la chasteté.
Date d'inscription : 28/03/2007

Feuille de personnalité
• Noir Secret•: Se drogue, sa substance dissimulée dans son pendentif en forme de croix.
• Humeur•:
50/100  (50/100)
• Relations,Liens•:

MessageSujet: Charmante décadence (PV: Christiana)   Dim 8 Avr - 2:36

Samedi soir ! Voila un soir ou il ne fait pas bon de rester devant la télé à s’empiffrer de nutella et autres cochonneries pour essayer de garder le moral, le tout devant un film dès plus inintéressant et barbant. Mais c’est bien ce que Kathryn Merteuil, jeune étudiante de la prestigieuse faculté de Manchester était entrain de faire. Mauvaise habitude vous diriez mais bon, depuis quelques temps la jeune femme ne trouvait pas quoi faire, ses soirées jugées trop calme à son goût elle préférait se poser dans son si grand et confortable lit deux place baldaquin en or massif directement importé d’Italie. Couchée là dans son somptueux lit, elle aimait admirer ce qu’elle avait, ce qu’elle maîtrisait, ce qu’elle aimait tant appeler ses jousjous bien particuliers, véritable maîtresse dans l’habiliter de corrompre et manipuler les personnes. Elle aimait cela…non elle adulait plutôt sentir qu’elle était la dominatrice et que les autres dépendaient de son seul bon vouloir. Le pouvoir, voila ce qui qualifiait miss Merteuil du haut de ses 21 ans elle avait plus de pouvoir qu’aucun autre étudiant dans cette ville n’en rêvait, en usant et abusant selon son humeur sur de pathétiques personnes jugées trop faible ou qui ne lui revenaient pas.

Mais il était bien tant pour la belle brune d’essayer de penser à autre chose non ?! Toutes ces mauvaises pensées si perfides et sombres, on aurait pue déceler en Kathryn le diable en personne si l’on imaginait tout ce qui lui traversait l’esprit à ce moment précis. Et oui le Diable, personne très cher dans le cœur de la belle brune dont elle aimait s’en inspirer. Reposant son pot de nutella et réfléchissant un instant à ce qu’elle pouvait faire, un éclair de génie se mit à frapper la belle.
Sursautant de son lit avec engouement et un sourire malicieux en coin, Kathryn se dirigea vers sa grande penderie ou elle s’empressa de choisir des habits pour aller en ville, prendre l’air en cette belle nuit de pleine lune.
Choisissant comme haut un magnifique bustier blanc légèrement brodés Dolce Gabanna, elle opta pour la bas d’une irrésistible petite jupe voilée vers le bas, blanche ainsi qu’un ceinture argentée avec des cercles tous du même créateur. Biensur tout ceci après avoir prise soin d’enfiler sa fine lingerie coquine noire, comme elle savait bien le faire. En semaine elle était bien obligée d’enfiler ce disgracieux uniforme de circonstance alors autant révéler toute sa splendeur et son élégance le week-end.

Direction la maquilleuse à présent ou Kathryn se saisissa du crayon noir, juste un peu, léger et fin de manière à n’en faire ni trop ni pas assez. Elle n’aimait pas vraiment se maquiller, juste le strict minimum agrémenter d’un rouge à lèvre Dior, qui mettait inexorablement ses yeux en valeur. La voila donc légèrement maquillée, ses yeux tel un félin qui ne tarderait pas à bondir sur sa prochaine proie, cela mettait et faisant tant ressortir ses yeux verts émeraudes qui brillaient de toute leur splendeur d’une lueur démoniaque.
Prenant des petits escarpins noires, Kathryn se regarda un instant devant la glace….Parfait elle convenait parfaitement à son mot d’ordre de toujours, la class, l’élégance, le raffinement et le charme, BCBG (Bon Cul Belle Gueule, biensur^^).
Après avoir prise son sac à main Longchamp à la salle de bain, miss Merteuil passa sa touche finale, et qu’elle touche…son parfum fétiche « PURE POISON » l’essence même de la tentation comme elle aime l’appeler. Tant par son nom et ses notes boisées et enivrantes, un véritable piquant se dégageait de ce flacon, petit concentré du mal tout à l’effigie de la belle.

Voici donc la belle brune dehors, commençant à marcher dans les rues de New York ou elle s’en voulait presque de ne pas avoir prise de veste mais bon comme ont dit il y’aura toujours quelqu’un pour la réchauffer au cas ou.
Un petit sourire malicieux pouvait à présent se glisser sur son charmant petit visage cruel quand elle aperçu le Coco Bongo, LA boite de nuit de la ville par excellence, seul réservé aux VIP biensur. Mais avec un tel statut dans la ville, Kathryn était invitée aux meilleures soirées, aux plus beaux défilés tel que ceux de Versace, ami de sa mère.
Après avoir montée les petites marche, là voila qui ouvrait à présent les portes de la boite ou pouvait émaner les effluves de nombreux parfums se mélangeant à l’émanation de la fumée de cigarette ainsi que l’odeur du tabac encore froid. Prenant un air ravie, elle esquissa un sourire coquin du coin avant de commencer à aller sur la piste ou elle pouvait danser accompagnée de plusieurs célibataires. Mais voila qu’une jeune femme la bousculait.
La voila donc foulant les premiers pas de la boite de nuit, d’une démarche si lente et assurée, démarche très personnelle de miss Merteuil, un petit air mesquin pouvait se dessiner sur son jolie minois, tapotant de temps à autre son jolie petit pendentif qui était enroulé autour de son poignet, toujours là au cas ou, on ne sait jamais et puis il n’y à jamais de mal à se faire du bien sa drogue petit péché mignon qu’elle aimait consommer pour donner un peu de piment à sa palpitante vie.
Allant vers le bar, elle commanda de suite une tequila frappée, histoire de se mettre dans l’ambiance directement et se réchauffer un peu...

_________________
•La classe est un art…et j’excelle dans ce domaine!•

[/center:57dd
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://atouchofchad.free.fr/
Christiana Santos
• Les anges ne sont pas forcément tous chastes... •
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1999
Age : 27
• Amour?• : Oui je sais, moi aussi je m'aime.
• Citation• : La jalousie c'est comme le sel sur le steak. C'est indispensable.
Date d'inscription : 06/04/2007

Feuille de personnalité
• Noir Secret•: Huun?
• Humeur•:
83/100  (83/100)
• Relations,Liens•:

MessageSujet: Re: Charmante décadence (PV: Christiana)   Dim 8 Avr - 3:27

Quoi de mieux que de passer un peu de temps entourée de mâles après une journée éreintante à faire des emplettes tout en prenant bien soin de mettre sur le rouge la carte de crédit de ce cher papa adoré? Eh bien, Christiana n'avait encore rien trouvé de mieux. Après tout, la fêtarde en elle n'avait jamais disparu, malgré qu'elle ait changé de vie. Ainsi donc, la demoiselle avait passé une journée entière à vider les boutiques les plus luxueuses et prisées, rehaussant du coup l'économie américaine, comme chaque fois qu'elle se décidait à sortir pour "renaître" comme elle le disait souvent. En effet, pour elle, chaque sortie qui constituait à s'acheter de nouveaux vêtements voulait dire changer du tout au tout. Les vieux vêtements s'en allaient directement aux oeuvres de charités. Elle était généreuse? Nan, ça lui évitait de payer trop d'impôts. Mais si ça vous fait plaisir... Ok, elle était généreuse. Ses derniers achats avaient étés quelques bouteilles des alcools les plus raffinés pour rehausser la valeur de son mini bar, des robes signées Miu Miu, D&G et Louis Vuitton, ses marques préférées, ainsi que des chaussures, respectivement Gucci et Cavalli, deux designers qui la rendaient bien évidemment folle, et qui faisait probablement faire une syncope au vendeur à chaque fois qu'elle passait à la caisse. Car mademoiselle n'aimait pas acheter qu'un seul exemplaire. Elle ressortait toujours avec au moins 5 paires de chaussures, et encore là, c'était bien peu. Mais n'allez pas croire qu'elle était terriblement matérialiste, car c'était surtout parce qu'elle avait appris le luxe. Certains l'ont comme un don, d'autres doivent vivre avec. Et la délicieuse espagnole était de cette deuxième catégorie. Les gens pour qui le luxe n'est pas monté à la tête.

Elle avait donc été porté ses dernières acquisitions chez elle, payant le taxi rapidement. D'ailleurs, lui avait-elle donné 10$ ou 100? Elle n'était pas certaine, mais bon, tant pis. Peut-être avait-elle fait d'un travailleur acharné un homme heureux. C'était le dernier de ses soucis. La jeune demoiselle avait pris un bain, y restant durant une heure, faute de s'y être endormie, et essaya son nouvel achat, une robe D&G qui lui allait bien évidemment à ravir. Les vendeurs lui avaient souvent répété que cette marque semblait avoir été créée pour elle. Elle se maquilla très peu, n'aimant pas le maquillage et de toute façon, lorsqu'on est belle au naturel, on se moque des artifices. Après plus de trois quart d'heure, elle fut finalement prête et appela un nouveau taxi qui la déposa au Coco Bongo. Un petit nightclub bondé où avaient bien l'air d'être débarqué les pervers de la ville. À peine entrée, elle était déjà draguée. Elle fronça les sourcils, agacée, et se dirigea vers le mini bar, demandant au barman de lui préparer quelque chose de fort, et très rapidement si possible.

Ce que les hommes pouvaient être des sauvages.. Mais parfois certains pouvaient être mignons. Comme l'était ce joli brun qui venait de l'aborder, visiblement ivre. Mignon, mais probablement n'avait-il rien dans la cervelle, comme le laissait démontrer son inculture au fur et à mesure qu'il débitait un monologue digne d'un des plus grands navets d'amour du cinéma, toute ethnie confondue. Elle bâilla et l'envoya finalement promener, le jeune homme se décidant à dégager sous l'indifférence de la belle Christiana. Si le jeune homme avait cru qu'elle lui tomberait dans les bras alors qu'il était ivre mort.. Alors ce n'était pas que le doigts qu'il s'était mis dans l'oeil mais probablement ses membres supérieurs au grand complet. La jeune fille s'alluma une cigarette, prenant une gorgée de son drink qui lui brûlait la gorge avec délice. Elle marmonna, plutôt fort, l'air particulièrement frustrée :


"Les hommes, quelle bande de cons!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://district-affair.virtuaboard.com
Kathryn Merteuil
•Vous m'aimez, ne dites pas le contraire !•
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1825
Age : 27
• Amour?• : Tu crois aux coups de foudre ? C’est dommage moi je crois aux coups de reins !
• Votre Môrale• : La pire des aberrations sexuelles est sans aucun doute la chasteté.
Date d'inscription : 28/03/2007

Feuille de personnalité
• Noir Secret•: Se drogue, sa substance dissimulée dans son pendentif en forme de croix.
• Humeur•:
50/100  (50/100)
• Relations,Liens•:

MessageSujet: Re: Charmante décadence (PV: Christiana)   Dim 8 Avr - 3:55

Et voilà, la soirée semblait ressembler à n'importe quelle autre soirée qu'elle passait accoudée à ce bar de la boite de nuit. Kathryn commençait par prendre un verre d'alcool, sa tequila frappée comme le veut la tradition, dans les bonnes règles de l’art dirons nous. Généralement un homme le lui offrait ensuite un second verre, et elle rentrait complètement pompette chez elle. Si encore, elle y rentrait, ce qui n'était pas toujours le cas.
Elle était perdue dans ses pensées, pianotant distraitement sur le bord du comptoir et attendant que le barman lui prépare son autre boisson. Voir les gens fumer lui donnait presque envie de recommencer, mais depuis trois ans déjà, elle était passée dans la catégorie supérieure... La drogue. Au moins, ça, ça faisait de l'effet.

Elle croisa ses jambes parfaites, son sac à main Longchamps glissant à ses pieds, avant que le barman ne lui tende sa consommation dont elle en prise même pas la peine de répondre, se contentant de le gratifier avec un malicieux sourire en coin comme elle savait si bien faire, en guise de réponse Ce soir, elle ne voulait pas suivre les conventions. Quoiqu'elle ne les suive jamais réellement il faut bien l’avouer.
Elle n'entendit pas, ni ne vit ce jeune femme venant d’arriver au bar s'avancer vers le comptoir trop préoccupée à boire une gorgée de son Gin Fizz. Délicieux bien qu'un peu trop sucré. Dommage, la prochaine fois, elle se prendra un autre verre de tequila voir même un si classique mais si bon verre de vodka.

Lorsqu'elle entendit quelqu'un marmonner quelques anodines mais intéressantes paroles miss Merteuil tourna la tête et reconnue cette jeune blonde de tout à l’heure visiblement là pour passer une agréable soirée sans quelques pathétiques males qui croyaient se prendre pour plus qu’ils n’étaient réellement. Tous ces agissements ne faisaient que conforter l’avis de Kathryn que les hommes ne sont que des pantins, jouets dont une fois manié habilement, ils peuvent devenir très productifs comme savait si bien le faire la belle brune. L'ombre d'un sourire narquois se dessina alors sur ses lèvres charnues et elle dévisagea un instant sans un mot la miss présente devant elle. Une naturelle élégance et distinction ;, ne put s'empêcher de penser Kathryn, sans aucune once de jalousie néanmoins, savant très bien ce qu’elle valait.
Elle mordilla la paille de son verre avant de le reposer sur le comptoir et elle approuva avec une mine faussement ennuyée.


« Ainsi va le monde malheureusement ! Cela devient si déplorable de nos jours… »
s’exclama elle avec une pointe de regrets en mimant un petit soupir de désolation quand elle vi la scène. Kathryn avait bien comprise que l’on en pouvait plut obtenir quelque chose de bon avec les hommes…si seulement dans le lit et encore défois il arrivait d’être déçue et de se demander à quoi pouvaient il bien servir…

_________________
•La classe est un art…et j’excelle dans ce domaine!•

[/center:57dd
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://atouchofchad.free.fr/
Christiana Santos
• Les anges ne sont pas forcément tous chastes... •
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1999
Age : 27
• Amour?• : Oui je sais, moi aussi je m'aime.
• Citation• : La jalousie c'est comme le sel sur le steak. C'est indispensable.
Date d'inscription : 06/04/2007

Feuille de personnalité
• Noir Secret•: Huun?
• Humeur•:
83/100  (83/100)
• Relations,Liens•:

MessageSujet: Re: Charmante décadence (PV: Christiana)   Dim 8 Avr - 4:18

Elle était tellement absorbée à tenter d'en finir avec son verre qu'elle n'entendit d'abord qu'à moitié la remarque de la jeune femme qui semblait en quelque sorte se moquer d'elle. À moins qu'elle ne soit sérieuse. Ce dont Christiana doutait fort parcontre, mais qu'est-ce qu'elle s'en fichait. Elle but une autre gorgée de l'alcool fort et brûlant qu'elle adorait toujours autant qu'avant. Ce fut seulement quelques minutes après le commentaire de la jeune femme qu'elle réalisa de qui il s'agissait. Bien entendu. Kathryn Merteuil. La belle soeur de l'autre. Elle avait entendu parler d'elle, Mademoiselle Perfection Incarnée. Dire qu'ailleurs, c'était elle la perfection. Elle fronça les sourcils à cette pensée, ravalant une frustration mêlée à la nostalgie de ne plus revoir son petit monde. Mais qu'était-on prêt à faire pour faire plaisir à des parents? Étudier. L'horreur en elle-même. Si ce n'était pas de l'attrait qu'avait Manhattan, elle aurait probablement fait ses valises et renoncé aux études, se moquant bien de briser le coeur de son si cher Papa.

Elle chassa les pensées qui lui faisaient plus la vie dûre qu'autre chose et se concentra sur ce qui se passait dans le nightclub. Musique qui bouge, la même que dans les clubs privés qu'elle fréquentait, à quelques différences près, mais ça, c'était normal. Des mecs frimeurs, des mecs ivre, des mecs frimeurs ivres, en bref la routine. Quelques beaux morceaux, mais là encore il fallait boire quelques verres. Peut-être était-ce seulement Christie qui était difficile, ou c'était seulement une mauvaise soirée pour avoir envie de faire la fête. En tout cas, elle n'avait pas trop le moral. Elle se décida finalement à adresser la parole à la jeune femme dont elle entendait parler qu'en bien, une sorte de déesse pour les gens de Manchester, si ce n'en était pas une.

Comment l'aborder, c'était encore la question. Elle s'ennuyait profondément et l'autre semblait autant qu'elle être recluse à des activitées aussi palpitantes que mâcher des pailles. Étant gamine, elle le faisait aussi. Elle se rappelait d'ailleurs que sa mère lui disait de ne pas le faire, que c'était impoli...Et qu'elle continuait tout de même, pour simplement voir la réaction de sa mère lorsqu'elle était au restaurent et laissait à la fin du repas une paille toute mâchée. Souvenirs, souvenirs...


"Ils croisent des tapins et croient ensuite que le monde est à eux. Mais où va le monde si tous les hommes sont des losers?"

Demanda-t-elle, pour Miss Merteuil comme pour elle-même, cherchant déséspérément une réponse à la bêtise du genre masculin qui se trouvait à être de plus en plus stupide de jour en jour. Elle commanda un nouveau verre de fort, ayant terminé le premier. Elle ne ressortirait probablement pas d'ici saoule, du moins elle ne pensait pas. Elle tenait relativement bien l'alcool, elle ne voyait pas comment elle ne le tiendrait pas cette journée-là. Christiana poussa un soupir et attrappa une mèche de cheveux qu'elle entortilla encore et encore autour de son index. Ses parents lui avaient longtemps dit d'arrêter de le faire, ça aussi, c'était une demande impossible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://district-affair.virtuaboard.com
Kathryn Merteuil
•Vous m'aimez, ne dites pas le contraire !•
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1825
Age : 27
• Amour?• : Tu crois aux coups de foudre ? C’est dommage moi je crois aux coups de reins !
• Votre Môrale• : La pire des aberrations sexuelles est sans aucun doute la chasteté.
Date d'inscription : 28/03/2007

Feuille de personnalité
• Noir Secret•: Se drogue, sa substance dissimulée dans son pendentif en forme de croix.
• Humeur•:
50/100  (50/100)
• Relations,Liens•:

MessageSujet: Re: Charmante décadence (PV: Christiana)   Dim 8 Avr - 4:44

Toujours jambes croisées, voici que Kathryn continua de boire son deuxième verre qu’elle finissa d’un trait aussi. Vraiment rien à faire ce soir, déçue par cette boite qui commençait à descendre dans son estime. Les boites VIP ne sont plut ce qu’elles étaient se disait elle intérieurement avant de pousser d’un coup du comptoir son verre vide en direction du barman. Décidément, il allait en baver avec miss Merteuil ce soir, comme tout le monde qui avait le bonheur/malheur de se retrouver dans ses griffes acérées Poussant un soupir plus prononcé, elle leva péniblement la tête en direction du bar et commanda cette fois ci une vodka, autant être fidèle aux sources. Elle se rappela soudainement de sa première cuite à la vodka, la conduisant directement non pas dans entre la cuvette des toilettes, mais entre l’entre jambe d’un jeune homme qu’elle avait allumée toute la soirée. T oui, la belle s’était émancipée très tôt il faut dire, prise sous l’aile de Jason elle avait apprise très tôt les choses les plus importantes dans la vie : le pouvoir, la manipulation, l’alcool, le sexe et la drogue ! Choses indémodables et sacrées dans le cœur de la jeune femme qui ne pouvait se résoudre à en abandonner une.

Les effluves de tabac qui remontaient lui donnaient de plus en plus envie de fumer, mais Kathryn tenta de penser à autre chose... Sa main gauche se crispa sur son poignet droit un instant, à l’endroit où était placé son si précieux pendentif pendentif.
La jeune femme prit ses aises et s’accouda gracieusement sur le comptoir tout en tournant son visage vers la jeune blonde. Apparemment cette dernière se fichait bien de commencer par un alcool fort. Même Kathryn regrettait déjà de ne pas avoir pensée à faire la même chose dès le début, la tequila trop douce pour la belle qui aimait ressentir plus de sensations fortes.

Elle remit correctement une mèche, qui lui tombait sur les yeux, derrière son oreille, et jeta un regard à la miss tenue devant elle. Elle n’aimait pas tellement que quelqu’un prenne tant de temps à répondre, mais elle ne fit aucun commentaire. Ce soir, elle n’avait pas la tête à faire des broutilles pour rien, et elle ne semblait pas détester cette jeune femme.

Kathryn hocha ensuite la tête à ses mots. Malheureusement la jeune étrangère avait raison : il n’y avait aucun seul mec potable capable de leur faire passer une soirée plus agréable. Personne à réduire en moins que rien, pas de sexe… l’alcool avait vraiment intérêt à faire son effet.

Le serveur lui tendit alors son verre de vodka mais elle ne daigna même pas lui jeter un seul regard cette fois-ci se contentant de prendre son verre et de le lever en direction de la miss.


« C'est hélas la triste et sinistre décadende de ce pauvre monde! » s'exclama elle d'une voix vaine.

« Mais ne nous démoralisons pas pour si peu » lança t-elle avec un ton ironique, son imperpétuel sourire mesquin en coin…

_________________
•La classe est un art…et j’excelle dans ce domaine!•

[/center:57dd
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://atouchofchad.free.fr/
Christiana Santos
• Les anges ne sont pas forcément tous chastes... •
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1999
Age : 27
• Amour?• : Oui je sais, moi aussi je m'aime.
• Citation• : La jalousie c'est comme le sel sur le steak. C'est indispensable.
Date d'inscription : 06/04/2007

Feuille de personnalité
• Noir Secret•: Huun?
• Humeur•:
83/100  (83/100)
• Relations,Liens•:

MessageSujet: Re: Charmante décadence (PV: Christiana)   Dim 8 Avr - 5:31

Elle attendait patiemment une réponse de la part de Kathryn, se replongeant dans ses pensées à moitié. Qu'aurait-elle fait, une soirée ailleurs? Probablement qu'elle aurait fumé, se serait saoulée et aurait peut-être terminé la nuit toute seule, préférant ne pas coucher avec n'importe qui. Elle laissait ça aux filles faciles. Même bourrée, ce qui était plutôt particulier, il était rare qu'elle se laisse approcher par n'importe qui. Elle chassa les vieilles histoires qui revenaient si souvent lorsqu'elle était toute seule et se concentra sur Miss Merteuil, se disant que peut-être celle-ci pourrait finalement représenter quelqu'un de bien. Après tout, elle représentait les 7 merveilles du mondes réincarnées en être vivant, d'après les gens de l'école. L'école.. Qu'est-ce que c'était chiant, les cours...

Elle écouta finalement Kathryn répondre et sourit vaguement, tentant de réfléchir à comment faire tourner le malheur en quelque chose de plutôt bien. C'était impossible. Pas de mecs potables, pas de mecs avec un minimum de cervelle, pas de mec visiblement qui devait dealer. La soirée s'annonçait merdique...Mais il y avait toujours de l'espoir. Suffisait de garder foi en la nuit...


"Oui, en effet. Y'a toujours des chances que des mecs qui pourraient représenter des bons coups débarquent, que l'alcool nous fasse tomber ivre morte, peut-être ne pas se réveiller avant longtemps. Un coma, ça pourrait être marrant, oui.. Mais je préfère encore les types intéressants. Pour l'instant parcontre, je vois que des nuls. Dis-moi si tu vois arriver les modèles de Calvin Klein, je serai toute ouïe."

Elle avait débité son speech lentement, prenant tout son temps, et observait à présent un petit couple qui semblait presque sortir d'un de ces films pour adultes ratés. Elle fronça les sourcils, écoutant la fille rire comme une dinde. Christiana soupira, découragée, et marmonna clairement :

"Sale pute.."

Jalouse? Jamais dans cent ans. Elle trouvait seulement dégoutant de voir des filles se faire peloter ainsi en public. Automatiquement, ce genre de filles lui apparaissaient être des filles faciles, choses, car c'en étaient vraissemblablement, qu'elle n'appréciait pas le moindrement du monde. Elle bâilla, plus d'ennuie que de fatique, et observa son reflet dans une des bouteilles du barman, se trouvant tout à coup cernée. Elle devrait penser à racheter du cache-cernes en sortant, elle avait horreur de ces trucs-là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://district-affair.virtuaboard.com
Kathryn Merteuil
•Vous m'aimez, ne dites pas le contraire !•
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1825
Age : 27
• Amour?• : Tu crois aux coups de foudre ? C’est dommage moi je crois aux coups de reins !
• Votre Môrale• : La pire des aberrations sexuelles est sans aucun doute la chasteté.
Date d'inscription : 28/03/2007

Feuille de personnalité
• Noir Secret•: Se drogue, sa substance dissimulée dans son pendentif en forme de croix.
• Humeur•:
50/100  (50/100)
• Relations,Liens•:

MessageSujet: Re: Charmante décadence (PV: Christiana)   Dim 8 Avr - 6:13

Si Kathryn était une pro pour déguiser ses sentiments, était la reine des manipulatrices en jouant parfaitement les comédiennes, chose qu’elle ne savait pas cacher en revanche… c’était sa nervosité. Elle ne s’était pas rendue compte, qu’elle passait et repassait inlassablement le bout des doigts sur son poignet, tripotant nerveusement le pendentif en croix qui dissimulait sa drogue. Il fallait qu’elle tienne. Si jamais, elle s’absentait quelques minutes pour aller aux toilettes se faire rapidement un rail, elle savait que la jeune blonde présente en face d’elle finirait par se douter de quelque chose. Et Kathryn ne tolèrerait pas que son secret soit plus ou moins découvert par quelqu’un d’autre que son double masculin, Sebastian Valmont.

Elle jeta un coup d’œil à la miss qui semblait perdue dans ses pensées. Elle devait sans doute méditer sur le fait qu’il n’y ait aucun bon parti dans les parages, malheureusement. Cependant, un sourire perfide étira ses lèvres quand la jeune femme évoquait la vision des mannequins Calvin Klein. Un sourire jubilatoire se fit ressentir à présent, repensant à l’une de ses dernières conquêtes d’un soir, un jeune mannequin Brésilien venue tout droit du Brésil que Kathryn devait faire découvrir la ville. Et comment qu’elle l’avait fait découvrir, à commencer bien évidemment par sa chambre il en va de soi ! Mais un bref coup d’œil du lieu lui rappela que ce soir, les proies ne faisaient pas foule. Les gros baroudeurs qui se saoulaient au whisky-coca et mataient le cul des serveuses, très peu pour elle, elle ne se contentait que du haut de gamme, du luxe avec saveur comme elle aime tant dire, suivant scrupulesement sa règle d'or: Elle ne baise pas avec les losers!

Elle répondit à son regard provocateur par un sourire carnassier qui en disait long sur ses intentions. Oh oui, bien sûr qu’elle était partante pour se faire un bon petit mannequin ce soir, mais bon, vaut mieux rentrer bredouille que mal accompagné pensa elle. Vivre de débauche était devenu son passe-temps favori en se cachant bien entendue afin de préserver sa si grande image de Lady au sein de l’université. Et ces derniers temps, il fallait admettre que Kathryn ne s’était pas beaucoup défoulée, au contraire, elle s’était plutôt comportée de façon angélique. Angélique dans le sens du terme où elle n’avait pas encore assujettit ou manipulée quelqu’un biensur…

Elle se rendit compte que cette jeune femme et elle auraient pu être amies, finalement. Elles partageaient à peu près le même point de vue : seuls les plus forts parviennent à s’en sortir sur cette terre et il faut bien qu’il y ait des souffres-douleurs pour les maillons forts. Toutes deux aimaient réduire à néant la vie de ces faibles-là… Mais à son arrivée à Manchester, Kathryn avait tout de suite, suite à sa famille, donnée une image de grande Lady, modèle de vertus aux yeux de tous, parfait exemple à suivre. Ce qui n’allait pas en la réjouissant en fin de compte car miss Merteuil, bien qu’il était si difficile de la cerner, était lasse de cette vie, ce double jeu qu’elle doit sans arrêt livrer, être tiraillée entre s vrai nature et son paraître en était si fatal en fin de compte que son seul souhait serait d’en finir et de se tirer une balle entre les deux yeux.

Elle porta alors son verre à ses lèvres, la vodka réchauffant petit à petit sa gorge. Ahhhh ça au moins ça faisait du bien. Meilleur que cet alcool de fillette qu’était le gin qu’elle avait faite l’erreur de commander tout à l’heure. Elle but une nouvelle petite gorgée et sourit en coin aux propos de la jolie femme en l’égard de ce couple qui lui inspirait du dégoût et surtout de la peine.
Kathryn constata qu’elle avait remis sa main sur le pendentif, comme frénétiquement elle ne pouvait s’en empêcher, comme un appel à ce petit péché qui la consumait de jours en jours mais qu’elle ne pouvait s’en dépêtrer. L’espace de quelques secondes, elle paniqua à l’idée que la jeune inconnue qu’elle ait pu deviner quelque chose, mais elle rejeta ses cheveux en arrière pour reprendre très rapidement une contenance, l’éclat d’incertitude dans ses yeux aussitôt effacé grâce à son magnifique jeu d’interprétation, que Dieu bénisse le théâtre, pendant tant q’années cela avait tant forgé la jeune brune à mentir parfaitement, cacher ses sentiments, tromper l’autre avec des fausses mimiques... Bien sûr, elle aurait pu dire la vérité à cette inconnue, vu qu’elle semblait être du même acabit toute les deux… mais elle préféra mentir, le mensonge étant l’échappatoire la plus facile.
Et puis elle trouverais sûrement une réplique intelligente lui venant instantanément à l’esprit, sachant ne pas opter pour la raillerie. Et elle ne pouvait pas avouer qu’elle se droguait. Elle ne pouvait faire confiance à personne. Même si ce soir-là, cette jeune blonde avait l’air affable, il se pouvait très bien que quelques jours plus tard, elle se comporte en véritable requin.

Mais avec tout cela Kathryn en avait oubliée les présentations d’usages. Même si elle ne portait pas vraiment les règles conventionnelles de politesse, pour une fois elle ne s’ennuyait pas avec la compagnie d’une autre fille, étrange et voir même rare pour cette jeune femme qui à tant l’habitude d’avoir un bon parti en face d’elle ou en dessous d’elle le plus souvent.
Secouant lentement la tête, elle se mise alors à émaner un son de sa bouche, son amical.


« Aufait…Kathryn…Kathryn Merteuil… »

_________________
•La classe est un art…et j’excelle dans ce domaine!•

[/center:57dd
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://atouchofchad.free.fr/
Christiana Santos
• Les anges ne sont pas forcément tous chastes... •
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1999
Age : 27
• Amour?• : Oui je sais, moi aussi je m'aime.
• Citation• : La jalousie c'est comme le sel sur le steak. C'est indispensable.
Date d'inscription : 06/04/2007

Feuille de personnalité
• Noir Secret•: Huun?
• Humeur•:
83/100  (83/100)
• Relations,Liens•:

MessageSujet: Re: Charmante décadence (PV: Christiana)   Lun 9 Avr - 20:11

Était-ce l'alcool ou la :fatigue: qui lui donnait l'impression que tout tournait. S'étant calmée un peu et ayant décidé d'ignorer le petit couple dégradant, elle fixait à présent le barman, le verre qu'il frottait. Ensuite sa vision passait au comptoir pour ensuite appercevoir Merteuil qui caressait son pendantif. Elle ne se faisait pas d'idées. Elle même avait bien assez de tics pour pouvoir penser à ce que les autres pouvaient bien pouvoir faire de leur intimité. Et pour une fois, par intimité elle ne pensait pas au sexe ni à quelque chose du genre qu'il gênait tant de parler en publique. Ce genre de choses parcontre lui passaient dix pieds par dessus la tête. La gêne des autres était son naturel à elle. Parler ouvertement (modérément bien sûr) s'avérait bien plus évocateur que mâcher ses mots. À ne parler qu'en euphémismes, on ne parvenait bien entendu pas à grand chose, sauf à paraître fluide, transparant. Quelque chose de particulièrement innintéressant. Comme l'était probablement cette fille dans les bras de son homme. Son homme. Ses paroles lui étirèrent un sourire camouflé avec brio derrière une adorable moue qui rappellait une petite fille au dessus de tout. Cette même petite fille qui avait autrefois été elle, et probablement une dizaine d'autres personnes différentes d'elles, espérant atteindre un but semblable pourtant. On ne pouvait que travailler pour atteindre son paradis. C'était son opinion. Les attaches ne servaient qu'à avancer. Pourquoi diable en poser lorsque cela était innutile?

Elle prit une autre gorgée de son verre, le calant doucement. Il faisait chaud et l'atmosphère commençait à se faire pesante. Vivement de l'action, en tout cas. Christiana avait l'impression de vivre la soirée au ralenti, comme si chaque image amenée à son cerveau était erronnée par un stroboscope, ce qui lui donnait mal à la tête. Elle prit son sac à main qui était sur ses genoux, un joli sac Dior qui malgré qu'il n'était pas de la même marque que sa robe était bien assorti à elle, et en ressortit une aspirine qu'elle avala avec le reste de son verre.

Elle entendit finalement miss Merteuil parler, visiblement elle se présentait. Heureusement qu'elle était quelque peu attentive, elle n'aurait probablement jamais entendu la jeune femme parler sinon, tant elle parlait bas et que la musique (réellement médiocre d'ailleurs) jouait fort. Qu'est-ce qu'elle aurait dû rester chez elle finalement... Mais au moins elle avait rencontré quelqu'un qui semblait sympathique... Du moins, dans son genre de sympathie. Mais qu'était-ce en réalité, sincèrement? Elle se dit qu'elle devrait peut-être se résoudre à lui répondre, ce qu'elle fit bientôt.


"Christiana Santos pour ma part. Enchantée Mademoiselle."

Mais quel ton mielleux avait-elle utilisé pour la fin de sa phrase.. C'était presque de l'ironie. Mais c'en était pas. Une façon naturelle de parler, ou presque naturelle. Une habitude on aurait pu dire, ou une fâcheuse manie. Elle pourrait bien s'y piquer un jour, à force de se frotter ainsi aux nerfs des gens. Bah.. Qu'elle se pique alors, le mal peut être tellement plus délicieux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://district-affair.virtuaboard.com
Kathryn Merteuil
•Vous m'aimez, ne dites pas le contraire !•
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1825
Age : 27
• Amour?• : Tu crois aux coups de foudre ? C’est dommage moi je crois aux coups de reins !
• Votre Môrale• : La pire des aberrations sexuelles est sans aucun doute la chasteté.
Date d'inscription : 28/03/2007

Feuille de personnalité
• Noir Secret•: Se drogue, sa substance dissimulée dans son pendentif en forme de croix.
• Humeur•:
50/100  (50/100)
• Relations,Liens•:

MessageSujet: Re: Charmante décadence (PV: Christiana)   Mar 10 Avr - 13:18

Arborant comme à son habitude un sourire camouflé de mauvaises intensions Kathryn se demande durant un laps de temps pourquoi finalement avait elle décidée de débuter cette conversation, elle qui ne s’imaginait pas vraiment sociable, enfin dans son fort intérieur elle était plutôt de nature à rabaisser ou manipuler tel était sa préoccupation première, mais il faut avouer que pour une fois, Dieu seul sait pourquoi, elle ne s’ennuyait pas ce soir, trouvant une femme assez classe et distinguer pour se permettre d’avoir une discution à peu près normal. Car il était bien rare que miss Merteuil trouvait une personne égalent son rang, trop haute, ne jouant à chaque fois pas dans la même catégorie qu’elle, la jeune femme se considérait comme être de l’Elite, dans une autre division qu’il était rare d’appartenir dans ce cercle quasi fermé.
Des préjugés et classifications direct, voila comment réfléchissait la belle qui au premier regard réussissait à vous cerner à savoir si vous faisiez partie de sa catégorie o combien importante, si forte qui écrasait si fièrement les autres, car ici, comme partout ailleurs, il n’y avait pas de place pour la confiance et les faibles.
Confiance, notion abstraite mais si primordiale pour certains, hum, un mot qui devenait obsolète dans la petite tête de Kathryn, mot oublié depuis longtemps qui avait disparue pour être remplacé par la méfiance et la manipulation, beaucoup plu jouissif et profiteur sans nul doute.

Son verre déjà finit, il suffisait d’un petit claquement de doigt et d’un clin d’oeil au barman pour qu’il récupère le verre et serve à Kathryn une autre vodka-pomme, une des boissons préférées de la belle. Il fallait dire que dans cette boite de nuit elle était considérée comme une VIP, tant par son statut et ses visites régulières ne fréquentant que le petit gratin, la haute société, c’est ici que les leader se rassemblaient le plus souvent, vous étiez au moins sure de ne pas croiser un de ces pathétique looser qui donnait une réaction allergique à la jeune femme à leur vue si lamentable.
Se redressant un peu de sa chaise elle regarda alors Christian qui venait elle aussi de se présenter, prendre son sac et en sortir un de ces antalgique pour vous faire passer un mal. Chose que ne comprenait pas vraiment Kathryn car pour elle son remède à tout maux résidait d’une bonne partie avec un male de qualité il en vas de soi, toujours choisir l’élite, le summum de la perfection car elle ne s’offrait o grand jamais aux looser, règle d’or acquise depuis bien longtemps.

La barman apporta donc la nouvelle commande de Kathryn, encore un verre en plus mais ce n’était pas cela qui lui faisait peur, elle n’e avait vue bien d’autres la belle, qui se contenta de le remercier d’un ironique sourire en coin, presque la signature de la miss qui ne souria presque jamais de bon cœur, trop obnubilée par ces projets diaboliques ou ses bien sombres arrières pensées, cela en faisait peur quand on la voyait sourire, un sourire paradoxal car une fois que l’on la connaissait réellement, connaître la grande Kathryn Merteuil n’était réservé qu’a peu de monde, Sebastian Valmont son beau frère et Jason, son grand frère, l’on prenait plus peur de la voir sourire que de n’afficher aucun sentiment sur cet inquiétant et angélique visage.
Tendant son verre en direction de sa nouvelle rencontre, elle posa alors ses lèvres charnues sur le bord de ce verre pour en déguster le nectar savoureux qui pénétra dans sa gorge, découlant par petite goûte le long de sa gorge pour la réchauffer et lui procurer une sensation aphrodisiaque. Qu’es ce qu’elle aimait ça, boire, certes pas une alcoolique car son vrai péché mignon était bien sa drogue, petit penchant diabolique pour cet élixir de jouvence qui lui permettait de survivre dans ce monde si cruel don elle se vantait de contrôler à la perfection, jusqu'au moindre détail, à la moindre personne, si habilement que cela devenait sa seconde nature.

Mais la tentation était bien trop important pour Kathryn qui après avoir bue une gorgée posa son verre une fois de plus sur le comptoir, caressant son fidèle pendentif autour de son poignet il lui falait cet adrénaline qu’elle ne connaissait à présent que par ça ! Ce poison qui réussissait à là raviver si l’on peut dire, car c’était bel et bien la seule chose sur ce monde qui avait un contrôle sur elle, et elle le savait désespérément mais que pouvait elle faire, elle qui aimait et contrôlait tout le monde si parfaitement, se réduire à être contrôlée par une petite poudre peu être anodine mais il avait un grand pouvoir sur la belle qui refusait de l’admettre.


Levant son regard en direction de Christiana, elle prise un air songeur en plissant légèrement ses yeux après que la jeune femme est prise ce cachet.
« Mal de tête ? Déjà ?! Tu n’es pas habituée à boire ou bien ce n’es pas vraiment ton jour ?! »
s’exprima elle en arquant un sourcil et un sourire amusé du coin.

_________________
•La classe est un art…et j’excelle dans ce domaine!•

[/center:57dd
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://atouchofchad.free.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Charmante décadence (PV: Christiana)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Charmante décadence (PV: Christiana)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Odieusement Charmante. -Eleonore.M Von Elrich- (Finie)
» Un baiser, charmante demoiselle ? (Leen)
» Hey Mademoiselle, t'es charmante. Ca te dirait une glace à la menthe ? [ft Menma]
» Un endroit pour dormir... Oh un chat ! Minou Minou !! [libre]
» Sport is life - Loanne Boisard (ft. Dakota Fanning)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• Cruel Intentions • :: • Manchester City • :: Le Centre Ville :: Le Coco Bongo (Boîte V.I.P)-
Sauter vers: